Le bon maniement du tofu soyeux

Le bon maniement du tofu soyeux

Les Japonais utilisent le tofu soyeux pour agrémenter les soupes ou le dégustent, glacé ou légèrement chauffé, avec un peu de sauce soja. Dans la cuisine occidentale, il a été accueilli avec enthousiasme en remplacement du fromage blanc, du yaourt et de la crème liquide. Le kinugoshi tofu s‘utilise dans des recettes variées : il convient parfaitement à la préparation de desserts raffinés et de gâteaux, mais aussi comme base pour les pâtisseries salées et les dips. Son goût neutre est son atout : le tofu soyeux se marie à toutes les saveurs et est adapté à tous les types de cuisines.

Voici quelques conseils pour le bon maniement du tofu soyeux :

Ouvrir :
Ouvrir le paquet à l‘aide d‘un couteau pointu et bien aiguisé, en découpant l‘emballage sur toute sa longueur. Retirer le film supérieur et mettre le tofu soyeux dans une assiette.

Conserver :
Après l‘ouverture du paquet, mettre le tofu soyeux dans un récipient étanche et le conserver au réfrigérateur. Ainsi, le tofu soyeux reste frais durant deux ou trois jours. Congeler : il n‘est pas recommandé de congeler le tofu soyeux, car ce processus modifie sa structure.

Frire :
Malgré sa fine consistance, les Japonais ont l‘habitude de faire frire le tofu soyeux. Pour obtenir un meilleur résultat, il est conseillé de couper le tofu soyeux délicatement en dés et de le rouler dans de la farine de marante.

L'histoire du tofu soyeux:

Le tofu soyeux est originaire du Japon, où il a longtemps été considéré comme un produit raffiné. Seuls les meilleurs maîtres ont réussi à lui donner une consistance aussi lisse et douce. Mais le tofu soyeux doit son nom aussi à la méthode de fabrication traditionnelle qui consiste à envelopper le tofu dans un tissu de soie et à le façonner : son nom japonais « kinugoshi tofu » se traduit littéralement par « tofu filtré dans un tissu de soie ».